fbpx

Comme son nom l’indique, la pré-ménopause est la période qui se situe juste avant la ménopause, annonçant ainsi cette dernière. La pré-ménopause est une période riche en émotions et en changements. Elle est souvent difficile à accepter et son image reste négative et incomprise. Néanmoins, il existe des solutions naturelles et simples afin de soulager les symptômes et passer ce cap avec vitalité et sérénité.

La pré-ménopause et les symptômes souvent associés

Phénomène physiologique, la pré-ménopause est une période de transition hormonale. En général entre 45 et 50 ans, en lien avec une production anarchique d’hormones, le corps féminin change. Parmi les symptômes les plus courants, on retrouve

• L’insomnie, ou difficulté à s’endormir,
• Bouffées de chaleur et sueurs nocturnes, parfois accompagnées de rougeurs sur le visage et le cou,
• Modification de la silhouette et/ou La prise de poids. Il peut arriver de prendre entre 5 et 15 kilos,
• Sècheresse de la peau et des muqueuses (sècheresse oculaire, vaginale, buccale),
• Baisse de libido,
• Les règles sont irrégulières, douloureuses, voire inexistantes,
• Fatigue, irritabilité et nervosité peuvent également envahir le quotidien des femmes en pré-ménopause.

La ménopause n’est pas valorisée par nos sociétés occidentales et l’entourage qui comprennent alors que la femme « devient vieille ». La ménopause est souvent perçue par la femme comme une perte de sa féminité.Il est d’ailleurs important pour la femme de se réapproprier son image et d’effectuer un travail d’acceptation. Le sujet est souvent tabou et on a l’impression qu’il n’y a rien à faire, à tort.

Les solutions naturelles pour bien vivre la pré-ménopause

La phytothérapie permet d’atténuer de nombreux symptômes. Parmi les plantes efficaces, on trouve:

• L’alchémille que l’on appelle aussi “l’herbe aux femmes”, plante médicinale “progéstérone like” qui aide à stimuler la production de progéstérone,
• L’aubépine qui pendant la pré-ménopause est votre meilleure alliée. Elle calme l’anxiété, favorise le sommeil, limite le stress et les palpitations,
• L’actée à grappes noires est une plante proposée pour résoudre les nombreux désagréments de la pré-ménopause comme les bouffées de chaleur, les sueurs nocturnes et les règles douloureuses.

Parmi les autres plantes susceptibles de soulager les symptômes de la pré-ménopause, on note la sauge, la bourrache, l’onagre, la mélisse, le houblon ou encore le trèfle rouge.

En gemmothérapie, on trouve le bourgeon de pommier qui harmonise le système hormonal.

Les huiles essentielles sont une autre solution naturelle que votre naturopathe pourra vous conseiller. Parmi les plus utilisées, on note la sauge sclarée, le cyprès vert, la menthe poivrée, l’immortelle, lavande.

L’exercice physique et l’alimentation sont des aspects extrêment importans dont il faut tenir compte si l’on veut bien vivre cette période. Bouger est important pour entretenir le métabolisme et limiter l’intensité et la fréquence des bouffées de chaleurs. L’alimentation sera équilibrée pour apporter tous les nutriments nécessaire à la transition.

La pré-ménopause n’est pas une fatalité, et la naturopathie une alliée précieuse. Le naturopathe vous accompagnera de façon personnalisée en fonction de votre terrain en opérant un réglage de votre alimentation, de votre mode de vie et en utilisant de nombreux traitements naturels afin de soulager cette période de transition et vous permettre de profiter pleinement de cette nouvelle et belle période de votre vie. N’oubliez pas que la ménaupause se prépare bien en amont!

Social Share Buttons and Icons powered by Ultimatelysocial